Projet Lac Aulneau

Figure 1. Localisation de la propriété Lac Aulneau et des 7 gîtes de Cu-Ni-ÉGP répertoriés dans SIGÉOM. Figure 2. La région prospective de la propriété (domaine en jaune) regroupant les minéralisations connues en Cu-Ni-ÉGP telle que définie par St-Hilaire (2019) suite à sa compilation géoscientifique.

 

 

FAITS SAILLANTS

  • 143 cellules (67,2 km2) détenues à 100 % par Harfang (SNRC 24C15, 24C16 et 24F02); aucune royauté; propriété localisée à 125 km au sud de Kuujjuaq et 265 km au nord de Schefferville; accessible seulement par voie aérienne;
  • 7 gîtes et indices inclus dans la propriété : Marymac I, Marymac II, Island and Lepage (combined), Float, Redcliff, Nine South;
  • Ressources historiques publiées dans de précédents rapports d’exploration pour 4 des sites minéralisés: 1 088 000 Mt @ 2,02 % Cu, 0,45 % Ni, 1,0 g/t Pt et 3,1 g/t Pd pour les zones Lepage et Island combinées, 1 068 000 Mt @ 2,09 % Cu et 0,51 % Ni pour le gîte Redcliff et 133 000 Mt @ 2,10 % Cu et 0,43 % Ni pour le gîte Float (ressources non conformes aux standards de l’ICM tels que requis par le NI 43-101);
  • Lithologies appartenant aux roches d’âge Paléoprotérozoïque de la Fosse du Labrador, dans la partie centrale de l’Orogène du Nouveau-Québec;
  • Minéralisations en Cu-Ni-Pt-Pd contenues des dans sills gabbroïques gloméroporphyriques (± pyroxénitiques) mis en place dans des roches volcaniques effusives et pyroclastiques de la Formation de Murdoch; 2 principaux types de minéralisation : 1) minéralisation magmatique avec sulfures semi-massifs à massifs (rarement disséminés) dans les filons-couches, 2) minéralisation hydrothermale tardive surtout en bordure des filons-couches et dans les roches volcano-sédimentaires adjacentes; le type 2 est souvent anomal en or et en argent;
  • Plus de 160 forages réalisés dans les années 1970 et 1980 ont permis de constater que les lentilles de sulfures ont une forme d’ellipsoïde aplati (longueur : 185-550 m; largeur : 95-205 m; épaisseur : 30 m maximum); leur axe long plonge modérément vers le nord-est;
  • 3 levés géophysiques aéroportés récents : 1) Levé AeroTEM en 2003 couvrant la totalité des occurrences de Cu-Ni-Pt-Pd connues (Mag and EM); 2) Levé VTEM en 2011 couvrant les gîtes Marymac I et II, Float et Redcliff (Mag and EM); 3) levé GDS en 2011 (Mag et Spectrométrie);
  • Dernière véritable campagne d’exploration (brève prospection, ré-échantillonnage des anciens forages) dans le secteur de Marymac menée par Les Mines de la Vallée de l’Or en 2003; confirmation d’intervalles à hautes teneurs en Pt-Pd (p. ex. 2,01 g/t Pt et 10,20 g/t Pd sur 0,5 m) non évalués auparavant;
  • Aucun suivi sur les anomalies électromagnétiques détectées en 2011;
  • Compilation géoscientifique par C. St-Hilaire (2019) ayant permis de délimiter une région prospective de 18 km2.

PROCHAIN PROGRAMME D’EXPLORATION

  • Conception d’une base de données informatisée pour l’ensemble des informations pertinentes (p. ex. géochimie des sédiments de lacs et de roche, géologie, géophysique, forage) tirées des rapports des compagnies minières et des gouvernements provincial et fédéral;
  • Évaluation du potentiel métallogénique en surface (prospection) et en profondeur (carottes de forage entreposées sur le site).