Projet Ménarik Est

 
 

Figure 1. Carte géologique de la région du lac Ménarik montrant la propriété Ménarik Est. Le contour de la propriété Lac Ménarik, détenue également par Harfang, est aussi montré. En médaillon : Localisation de la propriété Ménarik Est située à la jonction des routes de la Baie-James et Transtaïga.

Figure 2. Carte géologique de la propriété Ménarik Est montrant l’abondance de minéralisations aurifères et polymétalliques à l’intérieur et au pourtour de l’intrusion litée ultramafique-mafique du Complexe Ménarik.

Télécharger en pdf

Télécharger en pdf

 

faits saillants

  • 68 cellules (34,9 km2) détenues à 100% par Harfang (33F06); aucune royauté;
  • Facilement accessible; 12 km à l’est de la Route de la Baie-James et 7 km au nord de la Route Transtaïga, 35 km au sud-est de l’aéroport de La Grande; 50 km au sud-est de Radisson; lignes électriques à haute tension à proximité;
  • Propriété située dans la Sous-Province de La Grande (Province du Supérieur); surtout roches intrusives intermédiaires et felsiques (Suite Duncan et/ou Complexe du Langelier) et complexe lité ultramafique-mafique (Complexe de Ménarik); assemblage volcano-sédimentaire en faible proportion (Groupe de Yasinski);
  • Ressources historiques : 6,34 Mt @ 7,73% Cr2O3, 398 ppb Pd et 105 ppb Pt; 1,06 Mt @ 0,38% Ni et 0,15% Cu (ressources non conformes aux standards de l’ICM tel que requis par le NI 43-101); excellente base de données de forage (> 36 000 m);
  • Beaucoup de minéralisations aurifères et polymétalliques (As, Cu, Zn, Pb, Ag) associées aux contacts cisaillés entre des dykes gabbroïques du Complexe de Ménarik et la tonalite; zones minéralisées communément associées à des altérations en silice et en fuchsite;
  • Échantillons hautement aurifères (jusqu’à 57,6 g/t) lors de récents travaux d’exploration préliminaires réalisés par Harfang;
  • Localisation de la propriété à l’extrémité NE de l’antiforme régional Amisach Wat et à l’intersection de linéaments E-O et NO-SE; le complexe ultramafique-mafique et les lamprophyres suggèrent un enracinement profond pour les linéaments qui ont pu servir de conduits perméables ayant permis à des fluides de circuler vers la surface afin de précipiter l’or et autres métaux dans des lithologies chimiquement favorables; contexte idéal pour des minéralisations aurifères et polymétalliques contrôlées par les structures.

prochain programme d’exploration

  • Cartographie géologique (avec prospection, échantillonnage et décapage) afin d’évaluer le contexte métallogénique et structural de la propriété en entier en considérant le rôle de chaque unité lithologique dans l’histoire géologique de cette partie de la sous-province.